Protéger son immeuble contre les locations AirBnB

Comme vous avez pu le voir dans l’actualité de ce mois de Mai 2014, la première amende en France vient de tomber. Un jeune homme a été condamné à 2000€ d’amende pour avoir sous-loué dans un immeuble son appartement par l’intermédiaire du site AirBnB.

airbnb

Pour ceux qui ne connaissent pas AirBnb, il s’agit d’un site de location d’appartement entre particuliers moyennant des sommes souvent inférieures  aux tarifs des hôtels aux alentours.

En France, la législation est très stricte concernant d’une part les location saisonnière et d’autre part les sous-location.

Pensez à attirer l’attention des locataires et/ou copropriétaires sur les amendes encourues en cas de non respect de la législation. Les locataires doivent obtenir un accord écrit de la part de leur propriétaire et doivent ensuite faire les démarches nécessaires auprès de la mairie pour obtenir l’agrément de location saisonnière.

Il faut également savoir que le fait d’héberger des gens moyennant rémunération est souvent une exclusion dans les contrats d’assurances souscrit par la copropriété ou les locataires. En cas d’incendie il serait dommage de ne pouvoir prétendre à aucune indemnisation …

Plusieurs Syndic avec qui nous travaillons ont décidés d’afficher dans les halls d’entrée des écriteaux avec des recommandations concernant les services d’AirBnB.